La Dengue

La Dengue, également connue sous le nom de « grippe tropicale » est un arbovirus transmis à l’homme par le biais d’un moustique de type Aedes, principalement Aedes Albopictus et Aedes Aegypti.

Ce virus se divise en 4 souches : DEN1, DEN2, DEN3 et DEN4. Cette division rend le virus de la Dengue d’autant plus difficile à endiguer car l’infection par une des 4 souches immunise l’individu contaminé contre cette dernière, mais pas contre les 3 restantes. Une seule personne peut ainsi être victime plusieurs fois de la Dengue, au moins une fois par souche.

Ce virus se transmet que par le biais des moustiques femelles du type « Aedes », comme Aedes albopictus (plus connu sous le nom de moustique tigre), ou encore  Aedes Aegypti.  Contrairement aux idées reçues, l’infection ne se fait pas par le biais du sang directement, mais par injection de salive par la femelle moustique lors de la piqûre.

L’infection se fait en plusieurs étapes :

-Le moustique sain pique un hôte infecté par le virus de la Dengue

-Le moustique devient ainsi infecté et ce pour le reste de sa vie

-Ce moustique, en piquant une personne saine, pourra ainsi lui transmettre le virus

-La personne contaminée par un moustique peut elle-même potentiellement contaminer d’autres moustiques en se faisant piquer à nouveau

-Les symptômes se déclenchent en général 4 à 7 jours après la piqûre.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes du virus de la Dengue sont en général perçus comme des symptômes similaires à ceux de la grippe : maux de tête, fièvre, douleurs musculaires, vomissements, nausées, fatigue. Après quelques jours, une éruption cutanée peut apparaître sur le corps.

Le plus souvent, la guérison se fait spontanément, mais il arrive que, dans 1% des cas la Dengue soit contractée sous sa forme sévère dont les symptômes sont plus virulents, et qui nécessite une prise en charge immédiate par des professionnels de santé. Les symptômes de la Dengue hémorragique sont les suivants : détresse respiratoire, hémorragies, atteinte des organes (foie, système nerveux, cœur…), épanchements liquidiens…

 

La Dengue en quelques chiffres :

-Selon l’INSERM, aujourd’hui 55% de la population mondiale est exposée au virus de la Dengue.

-La Dengue est responsable de 25 000 décès par an.

-500 000 personnes exposées à la Dengue sévère chaque année

-Épidémie de Dengue à la réunion : selon le CDC, depuis le début de l’année 2018, la Réunion a connu une augmentation des cas de Dengue. Entre le 2 et le 8 juillet 2018, 119 cas de Dengue ont été recensés.

-Entre le 1er mai et le 20 juillet 2018, 70 cas de Dengue importés ont été recensés sur le sol français : 24 en Provence-Alpes-Côte-D’azur, 13 en Occitanie, 11 en île de France, 11 en Auvergne Rhône-Alpes, 5 en Nouvelle Aquitaine et 3 dans le Grand Est.

Comment se protéger contre la Dengue

Il n’existe à ce jour pas de traitement spécifique permettant de guérir le virus de la Dengue. De plus, il est fortement déconseillé d’avoir recours à l’aspirine et les anti-inflammatoires pour traiter les symptômes, en raison d’un éventuel risque hémorragique.

Des phases de test prometteuses ont été menées récemment en Australie grâce à une bactérie du nom de Wolbachia. Cette bactérie, une fois injectée aux moustiques de type Aedes Aegypti (un des vecteurs de la Dengue) atteint leur appareil reproductif tout en les rendant plus résistants aux virus comme la Dengue, ou le Chikungunya, ce qui limite les risques de transmission à l’homme. Malgré des résultats prometteurs (une diminution de 80% des populations de moustiques ciblées), aucune expérience à grande échelle n’a été tentée pour le moment.

En l’absence de traitement, la prévention et la protection individuelle sont, comme pour le Chikungunya, les moyens les plus efficaces de prévenir la transmission de ce virus.

Prévention : avant de partir en voyage, il convient de se renseigner sur les pays touchés. Privilégiez les vêtements amples, de couleur claire. Chez vous, pensez à vider et nettoyer les sources d’eaux stagnantes, même les plus infimes. Enfin, pensez à vider les ordures dans des sacs fermés pour éviter les odeurs qui pourraient attirer les moustiques vecteurs du virus.

Protection : privilégiez les anti-moustiques efficaces, et pour les plus vulnérables (enfants, femmes enceintes, personnes âgées…) utilisez dans la mesure du possible une moustiquaire pour la nuit. Enfin, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé, particulièrement en cas d’apparition des symptômes de la Dengue.

 

Pour plus d’informations, nous vous recommandons le site internet de notre partenaire officiel www.vigilance-moustiques.com

 

NOS REVENDEURS EN LIGNE